Vigilance et espoir

Alors que notre revue entre dans sa deuxième année, nous percevons un peu mieux chaque jour combien la tâche que nous nous sommes fixée est lourde mais aussi passionnante. La tâche est lourde. Diffuser et faire progresser la pensée libérale en France n’est pas une mince affaire ! De nombreux obstacles se dressent sur notre chemin, Lire la suite …

L’erreur et l’orgueil – Penseurs de la gauche moderne

Après la débâcle aux élections européennes, la droite française est complètement perdue. Manque d’idées, de leaders, peur des adversaires, crainte d’avoir à se justifier et à argumenter, cette droite aurait énormément à gagner en découvrant l’essayiste britannique Roger Scruton. Les politiques français, beaucoup plus habitués à écrire qu’à lire, infiniment plus enclins à donner des Lire la suite …

La démocratie dans l’adversité – Enquête internationale

Quelle ambition que cette vaste enquête intellectuelle à travers les arcanes de la démocratie et du populisme ! Les deux directeurs de ces travaux titanesques ont réuni les contributions, inévitablement inégales, de près de 70 auteurs de diverses nationalités et sensibilités. La trame générale consiste à défendre une certaine idée de la démocratie qui n’exclue pas Lire la suite …

Quelle place pour la démocratie dans une société d’hommes libres ?

Introduction La démocratie est le grand tabou de notre époque, à tel point qu’elle est devenue souvent le critère unique par lequel on évalue les sociétés et même certaines organisations. C’est ainsi qu’on en fait un mode de fonctionnement nécessaire des entreprises, des universités ou même parfois des familles… Le terme « démocratie » a même évolué Lire la suite …

Réflexions sur de nouvelles institutions européennes

Introduction Le débat sur les institutions se trouve traditionnellement pollué en France de trois manières. Tout d’abord, par la notion mal comprise de fédéralisme, « gros mot » pour certains, terme flou – à dessein ou non – pour d’autres. Ensuite, par une conception décalée et finalement unifiée – droite et gauche – sur la tirade « c’est Lire la suite …

Biens publics, services publics, dépenses publiques

L’un des piliers d’une réforme libérale est la réduction des dépenses publiques. Mais on ne peut, comme l’ont fait de nombreux « gilets jaunes », réclamer à la fois cette réduction et souhaiter davantage de services publics. Pourquoi d’ailleurs tant de services publics, d’administrations, de fonctionnaires dans notre pays ? C’est, dit-on, parce qu’ils sont indispensables pour produire Lire la suite …

Le pont du diable, l’empereur Rodolphe et l’Union européenne

Introduction Depuis plus de dix ans l’Union Européenne demande à la Suisse de conclure un « Accord Institutionnel » qui a pour objectif l’application plus homogène et efficace des divers accords qui les lient. Depuis le rejet par le peuple suisse de l’Espace Economique Européen[1] en 1992, la Suisse négocie avec l’Union Européenne sur la base du Lire la suite …

Ce que révèle une analyse économique du populisme

“You shall not crucify mankind upon a cross of gold.” William Jennings Bryan (Convention Nationale des Démocrates, Chicago 1896)   Le populisme : un objet d’analyse intéressant bien que difficile à cerner Selon Dani Rodrik l’origine du mot serait la suivante : « ‘Populisme’, écrit-il, est une étiquette large qui englobe un ensemble divers de mouvements. Le Lire la suite …

Réguler l’écologie au moyen de la liberté : Bref plaidoyer en faveur de « l’écolibéralisme »

Dans l’opinion comme dans la littérature économique, liberté économique et environnement font rarement bon ménage. Ainsi l’opinion publique française s’en remet-elle largement aux pouvoirs publics pour gérer les problèmes environnementaux[1]. La théorie économique, qu’elle soit « orthodoxe » ou « hétérodoxe », tend à valider la pertinence de cette demande sociale[2]. La pratique institutionnelle, enfin, la conforte. Pour ne prendre Lire la suite …

Vrai et faux libéralisme

Saviez-vous que le grand philosophe pragmatiste américain John Dewey (partisan d’une « appropriation collective des moyens de production »), Lord Keynes (qui plaidait pour un « contrôle des mécanismes économiques par l’État ») et le philosophe John Rawls (pour qui « les talents supérieurs sont un atout » à utiliser par l’État afin de réduire les inégalités) sont désormais non seulement Lire la suite …