Liberalism in Dark Times : The Liberal Ethos in the 20th Century

de Joshua L. Cherniss Princeton University Press, 2021 (328 pages) Dans son livre, Liberalism in Dark Times — The Liberal Ethos in the Twentieth Century, Joshua L. Cherniss nous conte la manière dont de grands intellectuels ont réagi aux pensées et aux attitudes totalitaires. Il est particulièrement intéressant d’en faire écho du fait de la Lire la suite …

La nation, frontière du libéralisme. Libre-échangistes et protectionnistes français. 1786-1914

de Francis Démier CNRS éditions, 2022 (461 pages) Professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université Paris-Nanterre et spécialiste de la France de la première moitié du XIXe siècle, Francis Démier vient de faire paraître un ouvrage relatif à la lutte entre les protectionnistes et les libre-échangistes sur la période du grand XIXe siècle, précisément du traité Lire la suite …

Des libertés individuelles dans l’allocation du temps

Pour l’économiste, la Liberté se résout dans les libertés que l’agent économique va exercer dans ses choix soumis aux raretés s’exprimant sur les marchés. La Liberté n’est que l’ensemble des libertés particulières (et bien sûr interdépendantes). L’État contrôle de plus en plus parfaitement nos revenus et nos activités marchandes, c’est-à-dire, notre contrainte budgétaire monétaire. Pour Lire la suite …

L’impôt sur l’héritage : actualité d’un vieux débat

Introduction La coexistence d’un impôt sur la fortune et d’un impôt sur l’héritage crée les conditions d’une double imposition qui aurait pour vertu d’égaliser la distribution des patrimoines. L’impôt sur l’héritage est l’autre impôt sur la fortune (wealth tax) qui fait débat, avec le même biais de stigmatisation envers les riches. Il s’agit plus précisément Lire la suite …

En défense du libéralisme : omniprésence des défaillances de marché dans l’économique et le politique

Les libéraux sont convaincus que les marchés fonctionnent le plus souvent mieux que le gouvernement. Mais ils sont également conscients de la théorie des défaillances du marché selon laquelle les marchés ne fonctionnent pas toujours correctement. Pour cette raison, un nombre surprenant de libéraux y compris d’économistes libéraux ont tendance à trouver difficile de s’opposer Lire la suite …

Chute de la maison Bankman : que penser de l’affaire FTX ?

« Ce pelé, ce galeux, d’où venait tout leur mal ! » Jean de La Fontaine : Les animaux malades de la Peste, Fables, VII, 1 La faillite de la plate-forme d’échange de cyber-monnaies FTX, installée dans l’archipel des Bahamas, au large de la Floride et de l’île de Cuba, défraye la chronique financière depuis les premiers jours de Lire la suite …

Essor et déclin de la Trussonomie

Dans cet article, le professeur Kevin Dowd revient sur l’éphémère administration Truss au Royaume-Uni. Il affirme qu’elle et son chancelier, Kwasi Kwarteng, ont fatalement sapé leur propre politique économique en ignorant la viabilité budgétaire en dépit d’avertissements clairs. Ce faisant, Truss et Kwarteng ont fait reculer plutôt que progresser les réformes du marché libre dont Lire la suite …

Modéliser un mythe : le problème avec Diamond et Dybvig

Y-a-t’il eu un travail théorique sur les banques plus influent que l’article de Douglas Diamond et Phillip Dybvig paru en 1983 dans le Journal of Political Economy, intitulé « Bank Runs, Deposit Insurance, and Liquidity » [Ruées bancaires, assurance des dépôts et liquidité]*? Si c’est le cas, je ne vois pas lequel. Avec plus de 12 000 Lire la suite …

L’incessante quête d’un ordre monétaire libre

Pourtant, une preuve directe peut éclore dans un futur proche en raison de développements qui, au sein du système actuel, pourraient faciliter l’émission d’une monnaie à pouvoir d’achat constant. M. Friedman et A. Schwartz (1987 : 298) Les monnaies dites cryptographiques sont parfois considérées comme une « révolution » mais aussi souvent comme une mystification. Nous soutenons ici Lire la suite …

1723 – Naissance d’un grand homme

1723. Il y a trois cents ans naissait dans la petite ville écossaise de Kirkcaldy celui que j’appellerais volontiers le prince des sciences humaines, Adam Smith. « Prince des sciences humaines » car à aucun instant de ses longues réflexions il n’a oublié que son sujet d’analyse était l’être humain et que pour comprendre l’humain il faut Lire la suite …